Mon quotidien malin

Les bons plans

Permis de conduire : filière libre ou auto-école ?

Le permis théorique en poche, le moment est venu de choisir une filière d’apprentissage avant l’examen pratique. 7 questions à se poser pour faire le bon choix.
Permis de conduire : filière libre ou auto-école ?

1. Budget ?

D’un point de vue purement financier, la filière libre est moins chère que l’auto-école. Ne sous-estimez pas cependant les risques et les surcoûts éventuels liés à l’apprentissage à bord du véhicule familial. Si votre apprenti heurte par mégarde un poteau sur une aire de parking et que votre voiture ne dispose pas d’omnium, pensez aux frais de réparation ! La note pourrait, dans ce cas, s’avérer plus onéreuse que les 20 heures d’auto-école.


2. Guide ?

L’apprentissage via auto-école possède 2 avantages majeurs :

  • Le guide est un moniteur professionnel qui repère vite et corrige les « mauvaises » habitudes du jeune conducteur. Il reste calme et fera tout pour mettre l’élève en confiance.
  • L’élève peut choisir ses dates et heures de formation. En filière libre, l’élève dépend entièrement de son guide … si celui-ci n’a que peu de temps, l’apprentissage sera plus lent !

3. Formation ?

Vous souhaitez devenir guide en filière libre ? Avez-vous pensé à suivre quelques heures de cours chez un professionnel pour vous familiariser avec les rudiments techniques et pédagogiques de l’organisation d’un stage ?

Si votre élève opte pour une filière « mixte » (soit une  filière libre agrémentée de 6h d’auto-école), pourquoi ne pas l’accompagner lors de ses deux dernières heures de cours sur les techniques de base ? Vous écouterez ainsi les conseils du moniteur avant de débuter le stage.

4. Liberté ?

Un des atouts de la filière auto-école est l’autonomie qu’elle procure au jeune conducteur ! Son permis provisoire en poche,  ce dernier pourra rouler seul pendant ses 18 mois de stage, contrairement à la filière libre (où il ne peut rouler sans guide) !

Il acquerra ainsi une véritable expérience de conduite avant le passage pratique de l’examen.

5. Voiture ?

Vous privilégiez la filière libre mais vous ne souhaitez pas faire courir le moindre risque à votre auto familiale ? Votre voiture est difficile à manœuvrer pour un débutant ? Votre boîte de vitesse est automatique ? Vous possédez un véhicule de leasing et ne pouvez dès lors l'utiliser pour l'apprentissage de la conduite ? Sachez que des entreprises comme Learn Car vous permettent de louer des véhicules à double commande. En tant que guide, vous pouvez intervenir à tout moment grâce au double pédalier. Faites cependant attention à maîtriser vos réflexes inappropriés et à ne pas appuyer à tort et à travers sur la pédale de frein !

6. Assurance ?

En cas de filière libre, vérifiez que votre voiture est en ordre d’assurance. Dans tous les cas, contactez votre assureur avant de débuter le stage pratique pour obtenir toutes les informations nécessaires. Certains assureurs recalculeront votre prime à la hausse sur la base du conducteur le plus « risqué ».

Chez ACTELdirect, votre prime n’augmente pas automatiquement si vous ajoutez un jeune conducteur sur votre contrat d’assurance auto. Celui-ci doit cependant avoir plus de 23 ans.

Plus d’infos au 0800.350.82. Utilisez sans attendre le simulateur d’assurance en ligne.

7.     Taux de réussite ?

Selon les dernières statistiques officielles de 2010, les deux filières se tiennent au coude à coude avec un taux de réussite légèrement supérieur au premier examen pour les candidats en filière libre. Ces chiffres sont à nuancer car un certain nombre de candidats suivent des leçons de conduite auprès d'une auto-école, mais passent leur examen en filière libre.

Cette filière « mixte » est une excellente alternative pour ceux dont le budget est serré !

Vous avez choisi votre voie ? Bravo ! Avant de prendre la route, consultez la brochure officielle du GOCA pour connaître tous les détails pratiques de chacune des filières !

Parole à l'expert

Parole à l'expert

L'expert
Yves Van Stichel et Marnic De Kimpe

Experts en assurances auto, moto, R.C. familliale et incendie.

Accident avec un conducteur non assuré : quels recours ?
Jacques vient d’être percuté par un véhicule ayant brulé un feu rouge. Tandis que Jacques propose de remplir le constat, son interlocuteur lui apprend qu’il n’est pas assuré. Que faire ? Marnic de Kimpe, notre expert en assurances lui répond.
Lire la suitePosez vos questionsPosez vos questions